Le Blogue de Maurice Roussel

Fondateur du Centre de documentation généalogique Roussel qui contient la totalité des résultats de ses recherches sur les origines françaises des familles Roussel d'Amérique. Il est à l'origine de l'Association des Roussel d'Amérique qu'il mit sur pieds en 1996 et administra à titre de secrétaire-exécutif jusqu'en avril 2003 alors qu'il décida de se consacrer uniquement à son Centre de documentation sur le web.


Y-aurait-il cousinage entre les Rouxel et Roussel de France?

Durant les dix-septième et dix-huitième siècles, de nombreuses familles Rouxel vivaient dans les Côtes du Nord en Bretagne, dans cette région qu’on appelle maintenant les Côtes d’Armor. Comme la plupart des roturiers ne pouvaient lire, écrire ni signer, les curés, notaires et autres clercs de l’état civil, rédigeaient les actes en écrivant les noms selon leur consonance. Il semble bien que le phénomène se produisait surtout dans les familles de basse condition d’où l’instruction était pratiquement absente à l’époque. Or, comme ces roturiers ne savaient même pas signer leur nom, il leur importait peu que les recteurs (curés) et les notaires l’écrivent d’une façon ou d’une autre. On dit qu’à l'époque du vieux parler français, et même de nos jours dans plusieurs régions, Rouxel se prononçait Roucel et Rouzel; c’est pourquoi l’on retrouvera dans plusieurs actes les patronymes Roucel et Roussel.

Les Rouxel de Bretagne étaient-ils apparentés aux Roussel de Normandie et du Languedoc ? Voilà une question que se posent bien des généalogistes. On ne saura peut-être jamais quelle était la véritable terre d’origine des Roussel et des Rouxel. Il semble toutefois que l’épellation Rouxel était et reste encore dominante en Bretagne, quoique quelques inscriptions aux registres d’état civil indiquent que des proches parents pouvaient utiliser les deux patronymes Rouxel et Roussel. Par exemple, le registre des mariages de la paroisse d’Évran mentionne l’union de Jacques Rouxel à Françoise Rouxel, le 14 février 1745. Trente-huit ans plus tard, leur fille Gillette, va épouser un dénommé Rabardel et son nom ainsi que celui de ses parents seront inscrits Roussel dans le registre.

Quoique les Rouxel qui sont nos ancêtres fussent des roturiers, l’histoire de France fait mention de nombreux membres des familles Rouxel de Bretagne qui furent honorés. En voici une liste partielle:

Jean Rouxel seigneur de Plessis-Morvant et écuyer du duc Jean V de Bretagne, qui vivait au quinzième siècle;
Pierre Rouxel lieutenant général en Normandie, vivait au seizième siècle. Il épousa l’héritière du comte de Grancey;
Jacques Rouxel fils de Pierre, fut fait chevalier de Saint-Louis en 1622 et nommé maréchal de France en 1651, puis devint comte de Grancey par succession;
Jacques Rouxel lieutenant du duché d’Alençon, vivait au seizième siècle;
François Rouxel devint évêque de Lisieux en 1600;
Jacques-Léonor Rouxel devint maréchal de France en 1724;
Olivier Rouxel Sieur de la Galmelière, vivait au quinzième siècle;
Alain Rouxel vivait au treizième siècle et épousa la veuve de Jean de Beaumanoir, Anne de Merdrignac;

Il y eut plusieurs branches dont La Houssaye, la branche de Médavy, de Grancey, de Ranléon, de Chaton. Il n’a pas été démontré que nos ancêtres avaient des liens de parenté avec ces familles nobles. Cependant, les auteurs d’ouvrages traitant d’étymologie des patronymes sont d’accord sur un point, savoir, qu’au moyen âge, on désignait sous les noms Rouxel et Roussel les gens qui avaient les cheveux roux.

Maurice Roussel
Chercheur-généalogiste des familles Roussel


Tous droits réservés 2014-2016